Un faune sur l'épaule

 

 

Broussaille a l'habitude de poser un oeil différent sur son environnement. Il possède en lui la curiosité et une sensibilité, de multiples images et des moments de bonheur, de communion avec la nature. Malgré tout, un certain malaise commence à  l'envahir.

Un soir, perdu dans ses pensées, il se décide à  coucher sur le papier ses émotions et ses rêves. De cette manière, il espère les partager avec son entourage, avec cette société toujours plus pressée et oppressante, où les gens semblent oublier l'essentiel.

En suivant ce fil conducteur au travers de tout l'album, Frank nous propose entre autres d'anciens papiers de Broussaille actualisés. Progressivement, le récit convergera vers l'alter ego mythique de Broussaille, le faune.

Album beaucoup plus grave que les autres, ce cinquième volet nous montre un Broussaille qui doute, qui n'arrive plus à  rester en phase avec les gens qui l'entourent. Il cherche des réponses.

 

 

 

A l'occasion de la sortie de cet album, le satellite numéro 5 est consacré à  la créature mythologique du faune.

Mais au fait, d'où provient d'après vous la lumière sur la couverture de l'album : est-ce le faune qui la crée dans ses mains ou tout simplement le soleil qui s'est faufilé entre les branches ?


 

Satellite lié : Le faune

Dernière modification le mardi, 17 février 2015 08:15
Lu 1291 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Plus dans cette catégorie : « Sous deux soleils

Laissez un commentaire

Les commentaires sont vérifiés avant d'être mis en ligne, donc il faut attendre en général une semaine avant la publication de votre message