Satellites de Broussaille (6)

Ce troisième satellite concerne un aspect bien particulier des histoires de Broussaille, à savoir la présence subtile de l'ésotérisme, ou plus précisément de cet attrait du secret, de la connaissance cachée. Tout porte d'ailleurs à croire que c'est Bom qui a apporté ces éléments dans les histoires de Broussaille.

En 1985, dans le journal de Spirou n°2473, paraît une nouvelle en 4 planches intitulée "Le secret de Böcklin". Frank s'y livre à un exercice de style qui consiste à partir d'un paysage tel qu'il les dessine fréquemment, et à tenter de créer, par ajouts successifs d'éléments de décor, un tableau tel que le peintre Arnold Böcklin aurait pu peindre. Le résultat est présenté sur les deux cases suivantes :

A Bruxelles, de nombreuses maisons arborent un pignon nu, souvent sale ou couvert de tags ou de panneaux publicitaires. Afin d'améliorer cette situation, et pour affirmer le statut de capitale internationale de la bande dessinée, un projet intéressant a vu le jour il y a plusieurs années.

Page 1 sur 2